Forêt d’hiver

Rien ne bouge, tout est silence.

Les grands arbres brillent de froid.

Pas un cri, pas un appel,

Les oiseaux ont désertés les lieux.

Rien ne bouge, tout est silence.

La terre est dure sous la couche de neige.

Des traces d’animaux s’étirent sans fin,

Vers un ailleurs aux fourrées denses.

Rien ne bouge, tout est silence.

 

2012-6271.1024.jpg

2012-6251-1024.jpg

 

Retour à l'accueil