Les derniers rayons du soleil éclairent encore une partie de

l'étang. L'activité intense des petites libellules durant la chaude

journée a complètement cessé maintenant. Perchés dans la

végétation alentour, les frêles agrions sont déjà au repos.

Malgré le grand nombre d'individus, il n'est pas facile d'en

repérer à ce moment-là ! Je scrute minutieusement brins

et feuilles dans l'espoir d'en trouver. Puis devant moi, perchée

à mes pieds dans la lumière rasante, cette jeunette aux ailes de

verre est perchée sur un bouton floral ! Appareil en main, je

pose délicatement mon sac  et tente une approche au sol.

Tournée de profil, je glisse sur l'herbe et la contourne doucement

pour me retrouver face à elle ! Inquiète, sa tête bouge, je 

m'immobilise et attends. Pas question de m'approcher davantage !

Je cadre et déclenche plusieurs fois, puis me retire de la même

façon dont je me suis approchée. 

 

Annee-2011-2243--1024x768-.jpg

 

  

Revenue sur mes pas, je reprends le trajet en sens inverse. Une autre 

demoiselle volette maladroitement au bord de l'eau, puis se pose non

loin de moi à hauteur des yeux. Le sac est déjà au sol, j'attends qu'elle

s'installe et m'approche lentement. Penchée au-dessus de l'eau, ma

position n'est pas confortable et j'ai du mal à me stabiliser et trouver

 mon cadrage. Au loin, un grand panneau restangulaire blanc scintille 

sous les rayons du soleil (qui se trouve dans mon dos). Je profite alors

avantageusement de cette situation, pour intégrer dans mon image cet

éclat de lumière . 

 

Annee-2011-2272--800x600-.jpg

 

 

Retour à l'accueil