dans mon jardin d'hiver

Elle était posée là, endormie dans son écrin.

Il ne fallait pas la toucher, ni même l'effleurer, juste l'admirer.

 

Annee-2012-5929-2-1024.jpg

 

Retour à l'accueil