Araigné brune (Pisaura mirabilis) avec, sur le dos,

des raies longitudinales claires.

Habitat : prairies - parcs et jardins

Fréquence : espèce courante dans les vallées en plaine ;

sinon assez commune

Reproduction : pour ne pas  être dévoré pendant l'accouplement,

le mâle calme la femelle en lui offrant une mouche enveloppée

dans des fils. L'accouplement se produit pendant que la femelle

est occupée avec son cadeau !! De juin à juillet, on rencontre les

femelles tenant avec leurs chélicères leur cocon rempli d'oeufs.

Elles fixent ce dernier, bleu-vert, sur des feuilles maintenues

ensemble par des fils et le surveillent jusqu'à l'éclosion des

petites araignées. Celles-ci restent durant huit à dix jours dans

une cloche tissée par la mère autour du cocon, sous les feuilles.

Nourriture : petits insectes que l'araignée capture sans tisser

de toile.

"données ci-dessus provenant de mon guide nature (SOLAR) sur les insectes"

Annee-2011-1650--1024x768-.jpg

 

Cette photo a été prise sur une feuille d'Hellébore.

(Lors de la prise de vue de la photo publiée précédemment.) 

 J'avais observé l'arrivée de l'araignée, qui s'était

immobilisée sur la partie brune de son support.

Comme celle-ci ne tisse pas de toile pour chasser, (comme

indiqué ci-dessus) ce comportement de camouflage lui

 permet de passer inaperçue, pouvant ainsi attraper ses

proies par surprise.

 

Retour à l'accueil