Lumière embrasant un pommier, avant

que le soleil ne disparaisse derrière les arbres.

***

Blog en pause pour une semaine,

je passerai vous voir dès mon retour.

Tu prends un arbre obscur et tu l'apothéoses !
Ô Soleil ! toi sans qui les choses
Ne seraient que ce qu'elles sont !

Petit extrait du poème Hymne au soleil par Edmond ROSTAND

clic sur l'image pour mieux voir en grand

clic sur l'image pour mieux voir en grand

Retour à l'accueil