visions

***

Les prés ont une odeur d'herbe verte et mouillée,

Un frais soleil pénètre en l'épaisseur des bois,

Toute chose étincelle, et la jeune feuillée

Et les nids palpitants s'éveillent à la fois...

extrait du poème "Juin"

Charles Leconte de Lisle

flou artistique dès la prise de vue - clic sur l'image pour mieux voir en grand
flou artistique dès la prise de vue - clic sur l'image pour mieux voir en grand

flou artistique dès la prise de vue - clic sur l'image pour mieux voir en grand

Retour à l'accueil