d'un soir d'été inonde les dernières lueurs du jour.

***

Comme un mirage errant, je flotte et je voyage.

Coloré par l'aurore et le soir tour à tour,

Miroir aérien, je reflète au passage

Les sourires changeants du jour.

Extrait du poème Le nuage

Louise Ackermann (1813-1890)

Pois de senteur rouge sous un nuage de bleuets

Pois de senteur rouge sous un nuage de bleuets

Retour à l'accueil